Metz - Clermont, je réserve ma place

Nouvelle déconvenue

Partager cet article :

Battu lors de ses deux dernières sorties, face au RC Strasbourg puis en déplacement au Toulouse FC, le FC Metz retrouvait le Stade Saint-Symphorien avec la ferme ambition de relancer la machine. Pour cela, il fallait sortir les gros bras face à l'OGC Nice, toujours invaincu dans ce championnat de Ligue 1 Uber Eats.

Pour faire face aux Aiglons, Laszlo Bölöni décidait de modifier son onze de départ. Ainsi, Ismaël Traoré effectuait son retour dans l'axe de la défense. Dans le même temps, Joseph Nduquidi, Ablie Jallow, Papa Amadou Diallo et Oscar Estupinan retrouvaient également une place de titulaire.

Ces changements ne suffisaient pas à contrer les ambitions niçoises puisque Jérémie Boga allumait rapidement la première mèche et Alexandre Oukidja, impuissant, pouvait remercier sa barre transversale (3°). Cette première alerte passée, les Messins tentaient de repartir vers l'avant mais Marcin Bulka veillait parfaitement et mettait fin à une belle offensive messine (11°).

Dans la foulée, l'OGC Nice prenait les devants au tableau d'affichage. Sur le côté gauche, Melvin Bard ajustait un centre à ras-de-terre qu'Hicham Boudaoui convertissait sans trop sourciller (0-1, 14°). Rapidement surpris, les Grenats tentaient bien de sonner la révolte mais le coup de tête d'Oscar Estupinan (22°) puis sa frappe à l'entrée de la surface (28°) n'inquiétaient que trop peu le gardien polonais.

En bon capitaine, Matthieu Udol s'essayait également et il fallait un sauvetage de Youssuf Ndayishimiye pour repousser le danger (38°). Juste avant la pause, Joseph Nduquidi parvenait à percer l'axe niçois avant d'être repris de justesse par le duo Dante - Jean-Clair Todibo (45°).

Au retour des vestiaires, l'OGC Nice tentait d'endormir les Grenats avant d'appuyer sur l'accélérateur et il fallait un excellent Alexandre Oukidja pour empêcher Terem Moffi de doubler la mise (58°).

Le rythme continuait de s'affaiblir à l'approche du terme. Une frappe d'Evann Guessand était deviée du bout des gants en corner par le gardien mosellan (82°). L'ultime opportunité était à mettre au crédit des hommes de Laszlo Bölöni. Une frappe lointaine de Fali Candé était repoussée par Marcin Bulka (90+3°), qui parvenait à préserver sa cage inviolée.

Une déconvenue de plus pour les Grenats, malheureusement trop discrets face au verrou niçois. Place à la trêve pour les Mosellans, qui affronteront le FC Kaiserslautern vendredi prochain, avant de retrouver le championnat à Monaco, le dimanche 22 octobre. 

FC METZ - OGC NICE : 0 - 1

8ème journée de Ligue 1 Uber Eats

Samedi 7 octobre à 17h00
Stade Saint-Symphorien

But pour Nice : Boudaoui (14°).

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja - Kouao (Van Den Kerkhof 70°) - Traoré - Candé - Udol - Nduquidi - Camara - Jean Jacques (Atta 78°) - Jallow (Asoro 70°) - Diallo (Sabaly 63°) - Estupinan (Elisor 78°). 

OGC Nice : Bulka - Lotomba - Todibo - Dante - Bard (Perraud 84°) - Ndayishmiye - Boudaoui - Thuram (Sanson 46°) - Laborde (Bouanani 84°) - Moffi (Guessand 66°) - Boga (Claude-Maurice 90°)

A lire également

21mai2024

Billetterie

Au terme d’une saison 2023/2024 haletante de bout en bout, le FC Metz a conservé sa précieuse place de barragistes. Les Messins joueront leur avenir...
Lire la suite