Metz - Clermont, je réserve ma place

Les regrets grenats

Partager cet article :

12 novembre. Date à laquelle les Grenats disputaient leur dernière rencontre à Saint-Symphorien. Les retrouvailles avec les supporters grenats remontaient donc il y a près d'un mois et les Grenats espéraient bien réussir ces dernières et ainsi enchaîner un second succès de rang dans leur antre.

Dans cette optique, Laszlo Bölöni décidait d'aligner un onze quasiment identitque à la dernière sortie messine. Ainsi, à l'occasion de la réception du Stade Brestois, un seul changement était à signaler puisque Maxime Colin, retrouvait une place de titulaire dans le couloir droit, et suppléait Koffi Kouao, touché sur la pelouse de Lille.

Dans une première période globalement équilibrée, les Grenats étaient les premiers à se mettre en évidence. À la suite d'une récupération haute, Simon Elisor décalait astucieusement Danley Jean Jacques dont le missile venait surprendre Marco Bizot et s'échouer sur la barre transversale (17°).

Dans un temps fort, la formation messine haussait le rythme sans réussir à inquiéter le portier visiteur. À la conclusion d'une belle action collective, Ablie Jallow réussissait à tenter sa chance mais ne parvenait pas à tirer profit de ces dix minutes à l'avantage des Messins (24°).

Peu dangereux jusqu'ici, et sans doute émoussé de sa rencontre disputée jeudi, le Stade Brestois obtenait sa première opportunité peu après la demi-heure de jeu. Fort heureusement, le coup de tête de Steve Mounié était capté par Alexandre Oukidja (32°).

Au retour des vestiaires, les Grenats poussaient pour prendre les devants notamment sous l'impulsion de Kevin Van Den Kerkhof. Remuant sur son côté droit, l'international algérien plaçait un centre vicieux dont personne ne parvenait à couper la trajectoire (49°).

Matthieu Udol et ses coéquipiers accéléraient la cadence peu après l'heure de jeu et le public de Saint-Symphorien en profiter pour se chauffer la voix lorsque Ablie Jallow passait proche de faire trembler les filets. Il fallait un arrêt monumental de Marco Bizot pour empêcher le ballon de franchir la ligne sur le tir de l'international gambien (67°).

Quelques minutes plus tard, Kevin Van Den Kerkhof réalisait un show en solitaire avant de servir Matthieu Udol, en position (presque) idéale. Le capitaine grenat était malheureusement, logiquement, signalé en position de hors jeu (71°). 

Les Messins venaient de laisser passer leur chance et allait rapidement le regretter. En effet, sur l'une des rares opportunités brestoises de la partie, Jérémy Le Douaron, fraîchement entré en jeu, réalisait un enchaînement de qualité avant de fusiller Alexandre Oukidja (0-1, 74°).

Malgré quatre changements dans le dernier quart d'heure, les Grenats ne parvenaient pas à recoller au score. Au terme d'un match équilibré, les Messins devaient malheureusement s'incliner. Une défaite dont il faudra rapidement tirer les enseignements, avant la réception de Montpellier dimanche prochain, à 15h. 

 

FC METZ - STADE BRESTOIS : 0 - 1

15ème journée de Ligue 1 Uber Eats

Dimanche 10 décembre à 15h00
Stade Saint-Symphorien

But pour Brest : Le Douaron (74°).

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja – Colin - Traoré - Hérelle - Udol - Jean Jacques (N'Guessan 87°) - Camara (N'Doram 80°) - Jallow (Asoro 80°) - Sabaly (Diallo 65°) - Van Den Kerkhof - Elisor (Tetteh 80°).

Stade Brestois : Bizot - Lala - Brassier - Chardonnet - Locko - Magnetti (Doumbia 71°) - Lees-Melou - Brahimi (Del Castillo 60°) - Camara (Martin 71°) - Pereira Lage (Le Douaron 60°) - Mounié (Satriano 87°).

A lire également

22mai2024

Album photos

Huit jours avant le match aller des barrages, les Grenats retrouvaient les terrains d'entraînement ce mercredi. La séance du jour en images.
Lire la suite

21mai2024

Billetterie

Au terme d’une saison 2023/2024 haletante de bout en bout, le FC Metz a conservé sa précieuse place de barragistes. Les Messins joueront leur avenir...
Lire la suite