Metz - Clermont, je réserve ma place

La marche était trop haute

Partager cet article :

C'est un nouveau déplacement périlleux qui attendait les Grenats ce dimanche. Une semaine après le lourd revers à domicile face à l'AS Monaco (2-5), la formation messine espérait laver l'affront sur la pelouse d'une étonnante formation brestoise, actuellement deuxième du classement.

Pour cette rencontre, Laszlo Bölöni pouvait compter sur le retour de plusieurs éléments dans le groupe convoqué dans le Finistère. Ainsi, Didier Lamkel Zé, Ablie Jallow et Danley Jean Jacques démarraient la partie.

L'entame de match messine était parfaite. À la suite d'un contre rondement mené, les Grenats obtenaient un corner et profitaient de ce dernier pour ouvrir le score lorsque Ismaël Traoré coupait la trajectoire (0-1, 6°). Malheureusement, cet avantage était de courte durée. Le Stade Brestois imitait les Messins et revenait rapidement au score par Brendan Chardonnet, à la réception d'un corner (1-1, 12°).

Malgré cette égalisation, les Grenats tentaient de reprendre l'avantage notamment via Georges Mikautadze. L'international géorgien réalisait un sublime numéro en solitaire, éliminait Marco Bizot et Brendan Chardonnet était forcé de sauver les siens en renvoyant un ballon sur sa ligne (18°).

Le club à la Croix de Lorraine venait sans doute de laisser passer sa chance. En effet, quelques minutes plus tard, le Stade Brestois accélérait le rythme et Alexandre Oukidja devait multiplier les arrêts face à Steve Mounié (27°, 30°) et Romain Del Castillo (29°). En revanche, il ne pouvait rien lorsque Kamory Doumbia convertissait l'offrande de Romain Del Castillo (2-1, 31°).

Peu avant la pause, le SB29 enfonçait le clou. Steve Mounié plaçait un coup de tête et trompait Alexandre Oukidja (3-1, 38°). Au retour des vestiaires, l'actuel deuxième du championnat augmentait son avance à la suite d'un nouveau coup de pied arrêté. Cette-fois par l'intermédiaire de Martin Satriano (4-1, 60°).

Et alors qu'on se dirigeait tout droit vers une nouvelle défaite, le FC Metz reprenait espoir en cinq minutes. Servi par Arthur Atta, Georges Mikautadze relançait le suspense (4-2, 74°) et il profitait ensuite d'un joli travail de Cheikh Tidiane Sabaly pour s'offrir un doublé (4-3, 80°).

Revigoré, le FC Metz poussait pour arracher le point du match nul. En vain. Il faudra rebondir dès le week-end prochain, à domicile, lors de la réception du RC Lens afin de se relancer dans la course au maintien au plus vite.

Photo : Jessy Bourget

STADE BRESTOIS - FC METZ : 4 - 3

28ème journée de Ligue 1 Uber Eats

Dimanche 7 avril à 13h00
Stade Francis-Le Blé

But pour Brest : Chardonnet (12°), Doumbia (30°), Mounié (38°), Satriano (60°) ; pour Metz : Traoré (6°), Mikautadze (74°, 80°).

Les compositions d’équipes

Stade Brestois : Bizot - Lala - Chardonnet - Brassier - Locko - Martin (Magnetti 69°) - Lees-Melou - Del Castillo (Le Cardinal 88°) - Doumbia (Camara 69°) - Satriano (Le Douaron 69°) - Mounié (Pereira Lage 75°).

FC Metz : Oukidja - Kouao - Traoré - Candé - Udol - Jean Jacques (N'Doram 78°) - Camara - Atta (Sabaly 75°) - Jallow (Van Den Kerkhof 64°) - Lamkel Zé (Diallo 46°) - Mikautadze.

A lire également

26mai2024

Album photos

L'entraînement du jour en images Voir le diaporama
Lire la suite

25mai2024

Actualités

C'est désormais officiel, les Grenats se frotteront à l'AS Saint-Etienne en barrages pour tenter de renouveler leur bail en Ligue 1 Uber Eats. À l'...
Lire la suite

24mai2024

Billetterie

Au terme d’une saison 2023/2024 haletante de bout en bout, le FC Metz a conservé sa précieuse place de barragiste. Les Messins joueront leur avenir...
Lire la suite