Metz - Clermont, je réserve ma place

Douche froide

Partager cet article :

Pour démarrer l'année civile en championnat, les Grenats accueillaient le Toulouse FC, ce dimanche. Face à un concurrent direct dans la course au maintien, l'idée était évidemment de réaliser une belle opération comptable.

Pour l'occasion, Laszlo Bölöni devait se passer des quatres éléments actuellement en Côte d'Ivoire pour participer à la CAN 2023 : Lamine Camara, Kevin Van den Kerkhof, Fali Candé et Ablie Jallow. En l'absence de ces joueurs, le FC Metz débutait avec plusieurs changements au coup d'envoi. Ainsi, Jean Nguessan fêtait sa première titularisation et Joel Asoro retrouvait une place de titulaire, tout comme Georges Mikautadze.

Dès l'entame de la partie, les Grenats étaient surpris lorsque Vincent Sierro s'écroulait dans la surface. Monsieur Batta n'hésitait pas et désignait le point de pénalty. Le capitaine du TFC se faisait justice lui-même et transformait la sentence sans trembler (0-1, 12°).

Malgré cette ouverture du score précoce, le FC Metz tentait de réagir notamment via Matthieu Udol. Malheureusement, le centre vicieux du capitaine était repoussé en catastrophe par la défense toulousaine (26°). Dans la foulée, Danley Jean Jacques s'essayait, à l'entrée de la surface, sans réussir à trouver le cadre (28°).

Peu avant la pause, les Messins se procuraient deux nouvelles opportunités. Dans un premier temps, Jean Nguessan butait sur Guillaume Restes (43°) puis Cheikh Tidiane Sabaly n'attrapait pas le cadre (45°). Au retour des vestiaires, la formation messine continuait de pousser : la volée de Maxime Colin rasait le cadre (51°) et le coup de tête d'Ismaël Traoré passait au dessus (53°).

Cheikh Tidiane Sabaly s'essayait également. Dans la surface de réparation, le milieu sénégalais réalisait un joli numéro mais ne parvenait pas à cadrer sa tentative (67°). Quelques minutes plus tard, la formation messine subissait un coup dur lorsque Christophe Hérelle écopait d'un carton rouge (73°).

Pas abattus pour autant, Matthieu Udol et les siens continuaient de pousser. À la réception d'un centre, Ismaël Traoré plaçait un coup de tête rageur dont la tentative s'échouait sur la barre transversale (77°). Dans la continuité, Guillaume Restes sortait le grand jeu et réalisait un arrêt de classe face à Georges Mikautadze (77°).

En superiorité numérique, les Toulousain reprennaient peu à peu le contrôle du ballon, et Alexandre Oukidja devait s'employer face à Aron Donnum pour permettre aux siens de garder espoir (83°). 

L'ultime occasion était à la faveur messine, mais Maxime Colin voyait sa volée passer au-dessus de la cage adverse (88°). 

Malgré plusieurs opportunités, les Grenats s'inclinaient, punis par un pénalty concédé en début de rencontre. Il faudra réagir rapidement, dès la déplacement à Nice, le samedi 27 janvier. 

FC METZ - TOULOUSE FC : 0 - 1

18ème journée de Ligue 1 Uber Eats

Dimanche 14 janvier à 15h00
Stade Saint-Symphorien

But pour Toulouse : Sierro (12°).

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja – Colin - Traoré - Hérelle - Udol - Danley - Nguessan (Atta 88°) - N'Doram - Sabaly (Diallo 74°) - Asoro (Tetteh 65°) - Mikautadze.

Toulouse FC : Restes - Kamanzi - Nicolaisen - Mawissa Elebi - Suazo - Sierro - Gelabert (Gboho 74°) - Spierings - Casseres - Donnum - Dallinga.

A lire également

21mai2024

Billetterie

Au terme d’une saison 2023/2024 haletante de bout en bout, le FC Metz a conservé sa précieuse place de barragistes. Les Messins joueront leur avenir...
Lire la suite