Découvrez les tenues de sortie !

Les Grenats reviennent au courage !

Partager cet article :

Avant la trêve hivernale, le FC Metz avait l'occasion de réaliser une belle opération dans la course au maintien lors d'un déplacement sur la pelouse du Dijon FCO. Face à un concurrent direct, le club à la Croix de Lorraine est passé par tous les états avant de finalement arracher un point (2-2).

Pour cette dernière de l'année 2019, Vincent Hognon modifiait son onze de départ et titularisait à nouveau Kévin N'Doram et Farid Boulaya. À domicile, la formation de Stéphane Jobard était la première à se mettre en évidence. À l'affut après un coup de pied arreté repoussé par la défense messine, Hamza Mendyl tentait de surprendre Alexandre Oukidja d'un subtil lob (10°).

Peu dangereux jusque-là, le FC Metz profitait de sa première opportunité pour faire trembler les filets. Après un service de Farid Boulaya, Habib Diallo réalisait un geste plein de sang froid en éliminant Alfred Gomis et poussait le ballon au fond du but (0-1, 15°). Malheureusement, cet avantage était de courte durée. À la suite d'un coup franc généreusement accordé, Romain Amalfitano plaçait une volée imparable et ne laissait aucune chance à Alexandre Oukidja (1-1, 18°).

Dans la foulée, Jhonder Cadiz obligeait le portier messin à se coucher sur le ballon (21°). Malgré cette égalisation précoce, les Grenats continuaient à pousser pour prendre à nouveau les devants. Farid Boulaya et Renaud Cohade s'essayaient mais butait sur une défense bien en place (25°) puis Opa Nguette tentait sa chance en solitaire avant de perdre son duel avec Alfred Gomis (29°).

Et si les meilleures opportunités étaient messines, ce sont bien les Dijonnais qui prenaient les devants juste avant la pause lorsque Mama Baldé devançait la sortie d'Alexandre Oukidja (2-1, 42°). Au retour des vestiaires, pour ne rien arranger, les Grenats étaient réduit à dix lorsque Stoppila Sunzu était coupable d'une faute en tant que dernier défenseur (55°).

En infériorité numérique, le FC Metz était pourtant rarement mis en danger. Au contraire, les Grenats obtenaient la meilleure opportunité de ce deuxième acte. À l'entrée du temps additionnel, Habib Maïga profitait d'une offrande d'Habib Diallo pour fusiller Alfred Gomis (2-2, 90°+1).

À dix durant plus d'une demi-heure, les Messins reviennent finalement au courage et arrachent un précieux point sur la pelouse du Dijon FCO (2-2). Au terme de cette première partie de saison, le FC Metz pointe donc au dix-septième rang avec dix-sept unités au compteur.

DIJON FCO - FC METZ : 2 - 2

19ème journée de Ligue 1 Conforama
Samedi 21 décembre à 20h00
Stade Gaston-Gérard
Buts pour Dijon : Amalfitano (18°), Baldé (42°) ; pour Metz : Diallo (15°), Maïga (90°+1)

Les compositions d’équipes

Dijon FCO : Gomis, Lautoa, Ecuele Manga, Chafik (Alphonse 76°), Mendyl, Baldé, Amalfitano, Chouiar, Ndong, Tavares, Cadiz (Balmont 65°).

FC Metz : Oukidja, Centonze, Udol, Fofana, Sunzu, Cohade (Gakpa 82°), Maïga, N'Doram, Nguette (Ambrose 86°), Boulaya (Angban 71°), Diallo.

Photo : Vincent Poyer / DFCO

A lire également

30nov2020

Web TV

30/11/2020 Metz - Brest, la réaction des coaches Toutes les vidéos  
Lire la suite

Web TV

30/11/2020 Metz - Brest, le résumé vidéo Toutes les vidéos  
Lire la suite