Profitez des soldes !

Metz mal payé

Le FC Metz et le Stade Lavallois se quittent sur un match nul (0-0). Les hommes de Dominique Bijotat ont été les auteurs d\'un match plutôt abouti mais n\'ont malheureusement pas décroché les trois points tant espérés.
Partager cet article :

En décrochant un point à Laval, une équipe toujours invaincue dans son antre depuis le début de l’année, les Messins peuvent s’estimer heureux de ne pas être tombés dans le piège mayennais. Cela dit, au vu de la prestation des Grenats, et notamment de leur première mi-temps, il semblerait que les hommes de Dominique Bijotat peuvent nourrir quelques regrets de ne pas avoir décroché les trois points.

Dès les premiers instants de la partie, les Lorrains montraient qu’ils avaient compris la leçon délivrée dans la première demi-heure de jeu par Clermont, vendredi dernier à Saint-Symphorien. A Laval, les Messins ont en effet pris le taureau par les cornes et montré un visage conquérant dès le début des débats. Et ce, jusqu’à la fin de la première période, voire même du coup de sifflet final ! Dès les premiers instants de la partie, les Grenats s’offraient même le luxe de bousculer leur adversaire, pourtant habituellement intraitable sur sa pelouse, en se procurant les premières offensives de la rencontres. Le ton était donné.

Evidemment, il ne fallait pas attendre longtemps pour assister au réveil des Tangos. Un réveil qui se traduisait immédiatement par une puissante frappe décrochée par Jérôme Lebouc, obligeant Oumar Sissoko à dégager le danger en corner (13°). Les débats s’équilibraient alors, et pourtant la réaction messine ne se fit pas attendre. Malheureusement, les reprises de Mathieu Duhamel manquaient le cadre du but gardé par son ancien coéquipier, Arnaud Balijon (17° et 24°).

Les spectateurs du stade Francis Le Basser n’ont pas assisté, en ce mardi soir, à une avalanche de buts, mais ils n’ont certainement pas été gagnés par l’ennui. Car il y avait du rythme dans cette partie, et d’un côté comme de l’autre, les occasions ne manquaient pas. Ghislain Gimbert adressait une puissante frappe croisée qui forçait Oumar Sissoko à se déployer (30°), puis ce fut Steimetz qui tentait sa chance sans accrocher le cadre (39°). Quelques instants avant la pause, c’est Le Baron qui frappait à ras-de-terre, manquant de peu l’ouverture du score lavalloise (44°). Pas le temps de s’ennuyer, on vous le disait !

Au retour des vestiaires la partie ne baissait pas d’intensité. Les hommes de Dominique Bijotat se procuraient la première occasion dangereuse de cette nouvelle période par l’intermédiaire de Steimetz. La frappe de l’ancien Amnévillois était interceptée par le portier tango (52°). Une nouvelle fois, les Locaux donnaient la réplique aux Grenats sans attendre : toutefois, Sissoko s’employait encore à repousser le danger venu de Gamboa (53°).

Si la pluie d’opportunités offensives, plus ou moins abouties, n’épargnait aucun des deux buts, ce sont finalement les hommes de Philippe Hinschberger qui furent à deux doigts de toucher le jackpot. Dans les arrêts de jeu, l’incontournable Gimbert, dans un premier temps, puis Lebouc, ensuite, permirent au portier messin d’étaler son talent par le biais de deux superbes parades pour le moins décisives (92°) !

Après Arles à Saint-Symphorien en tout début de saison, et Nantes à La Beaujoire il y a deux semaines, ce n’est que la troisième fois cette saison que le capitaine messin signe une feuille de match au score nul et vierge (0-0). Un partage mérité ? Peut-être. Ou pas. Car même s’ils se sont fait une petite frayeur en toute fin de partie, les Messins ont délivré une prestation plutôt aboutie, avec une première période de qualité qui aurait pu leur permettre d’envisager un succès… qu’il faudra donc d’autant plus tenter d’aller chercher dès vendredi, au Havre.

A lire également

25fév2021

Programmation TV

La FFF a communiqué ce jeudi 25 février la programmation TV des 16èmes de finale de la Coupe de France. À cette occasion, les Grenats iront défier le...
Lire la suite

Actualités

Ce jeudi 25 février, à partir 12h45 suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti avant le déplacement aux Girondins de Bordeaux, à l'...
Lire la suite

Web TV

24/02/2021 Joyeux anniversaire Farid ! Toutes les vidéos
Lire la suite