Imaginez avec nous le FC Metz de demain !

Le succès retrouvé

Le SCO d’Angers a retrouvé des couleurs. Après un début d’année 2012 catastrophique, les hommes de Stéphane Moulin connaissent depuis un mois un regain de forme. Vendredi, ce seront des Angevins invaincus depuis trois matches qui se déplaceront en Lorraine.
Partager cet article :

Après avoir passé des années difficiles, les Angevins connaissent de meilleurs jours depuis maintenant cinq saisons. Une stabilité qui ravit sans doute leurs supporters, las de voir leur formation prendre tous les deux ans l’ascenseur, tantôt direction le National, tantôt direction la Ligue 2. Mieux encore, le SCO aurait même pu espérer retrouver l’élite du football français ces dernières saisonscelle qu’il a côtoyé pour la dernière fois en 1994.  Car, rappelons-nous, Angers avait terminé sixième la saison passée, à cinq points du premier promu, et il y a deux ans, à la cinquième place, juste derrière le FC Metz.  La formation angevine s’était même offert le luxe de se hisser jusqu’en demi-finale de la Coupe de France l’année dernière, avant de se faire éliminer par le Paris-Saint-Germain. Mais cette saison, les hommes de Stéphane Moulin connaissent une saison un peu plus tumultueuse.

Auteurs d’une entame de championnat en dents de scie, les Angevins n’ont certes toujours pas mis un pied dans la zone rouge, mais ils ne sont pas non plus parvenus à se glisser plus haut qu’au sixième rang. Alors qu’ils terminaient l’année 2011 en beauté, s’offrant une victoire 2-0 face au FC Metz, le SCO d’Angers débute la nouvelle année de la pire manière possible. A l’image des Messins, Angers connait des débuts difficiles en 2012, essuyant un premier revers à Nantes dès à la reprise. Pire encore, les joueurs angevins ne parviennent pas à se relever et signaient deux autres défaites, contre l’ESTAC et à Reims. Ce mois de janvier difficile propulse alors la formation emmenée par Stéphane Moulin de la neuvième à la quinzième place. Un revirement de situation cauchemardesque.

Après avoir passé trois mois de disette, sans victoire et en ayant récolté seulement quatre points sur les trente possibles, les coéquipiers de Gaëtan Charbonnier, meilleur buteur de son équipe avec douze réalisations, renouent avec le succès le 23 mars dernier lors de la réception de Guingamp. Alors aux portes de la zone de relégation, ils en profitent ainsi pour distancer leurs concurrents directs. Auteur d’un très bon mois d’avril, deux victoires et un nul au compteur, le SCO est aujourd’hui installé à une plus confortable quatorzième place de Ligue 2. Avec quarante-et-un points en poche, son maintien est à portée de main, surtout s’il parvient à continuer sur sa lancée. Et puis, on s’en souvient, le sprint final de la saison dernière est un exercice qui lui a plutôt bien réussi. Les Angevins ont décroché quatre victoires et obtenu un match nul lors de leurs cinq derniers matches. Nul doute qu’ils ont en tête de réitérer cet exploit.

D’autant plus que cette saison, les onze joueurs les plus titularisés par Stéphane Moulin portaient déjà tous le maillot du SCO d’Angers la saison passée. Cinq d’entre eux sont même au club depuis plus de quatre ans. Avec des joueurs fidèles et d’expérience (seuls trois joueurs de moins de vingt-quatre ans ont été alignés lors des trois derniers matches) le SCO veut mettre toutes les chances de son côté pour assurer son maintien le plus rapidement possible. Mais face à des Messins regonflés à bloc après leur succès à Lens, les Angevins pourraient bien se heurter à quelques difficultés sur la pelouse de Saint-Symphorien. On l’espère !
 

A lire également

08Mar2021

Web TV

08/03/2021 Valenciennes - Metz, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite

06Mar2021

Le Match

Jour de premières dans le Nord pour plusieurs de nos Grenats ce samedi ! En marge d’une qualification sur la pelouse de Valenciennes en Coupe de...
Lire la suite