Imaginez avec nous le FC Metz de demain !

Des raisons d’y croire

Les Messins affrontent l’US Boulogne CO vendredi soir. Cette rencontre comptant pour la 30e journée de Ligue 2 est cruciale pour les deux formations, au coude-à-coude dans la zone rouge. Certes, la situation des Lorrains s’est compliquée mardi, face au Mans, mais elle n’en est pas moins insurmontable.
Partager cet article :

Au lendemain de leur défaite face au Mans, un revers qui les a propulsés dans la zone rouge, le staff technique du FC Metz et les joueurs avaient pris le temps du dialogue pour se dire les choses. Un temps nécessaire pour aller de l’avant et remobiliser tout l’effectif. Prochaine étape pour aborder au mieux le match couperet face à Boulogne : une petite mise au vert des Messins.

Après une séance d’entraînement exceptionnellement à huis clos, les joueurs passeront la soirée et la journée de vendredi ensemble. Pendant ce temps-là, ils se prépareront de la meilleure manière possible pour remplir l’objectif édicté par le président Serin : remporter les trois points vendredi soir. « Cela fait du bien de se retrouver, surtout dans les moments difficiles, confie Dominique Bijotat. Cela ne peut que ressouder l’équipe. » Ce petit changement de programme devrait renforcer encore la solidarité au sein du groupe. Ce point n’a certes jamais été remis en question, mais dans les situations les plus délicates, passer du temps ensemble, échanger et afficher une union inébranlable ne fait  jamais de mal. Au contraire.

Car vendredi soir, le FC Metz va disputer sur sa pelouse un nouveau match tournant de sa saison. En cas de défaite, les Grenats pourraient perdre une nouvelle place au classement et s’enfoncer un peu plus dans la zone de relégation. Mais s’ils décrochent une victoire, les Messins auraient la possibilité de s’en extirper, à condition seulement que ses adversaires directs pour le maintien commettent un faux-pas. En cas de succès, les Grenats pourraient surtout éviter d’être distancés un peu plus. « Puisque nous sommes en National aujourd’hui, j’estime que nous avons un championnat de neuf matches à disputer pour remonter en Ligue 2, lâche le technicien grenat en conférence de presse d’avant-match. Parmi ces rencontres, il nous reste cinq réceptions, dont celle de Boulogne demain soir. Nous devrons être attentifs et aborder ce match avec beaucoup de conviction. Nous sommes tous unis derrière un même projet et un même objectif, celui de la remontée en Ligue 2 après ces neuf échéances. Car ce n’est pas ma situation qui est prioritaire en ce moment, mais bien celle de l’équipe et de son avenir. »

Mais, n’oublions pas qu’avec leurs trente-trois points, les hommes de Dominique Bijotat n’ont que trois longueurs de retard sur le treizième, et quatre seulement sur le dixième, avant la trentième journée de Ligue 2. Un écart faible qui doit permettre à tous de garder en tête que rien n’est joué d’avance. Pour rappel, la saison dernière, les Messins, également dix-huitièmes mais avec trente points à ce stade de la compétition, accusaient déjà dix unités de retard sur le dixième de Ligue 2. Autant dire que la situation actuelle, aussi délicate qu’elle soit, peut encore se résorber rapidement et sans trop d’encombres.

Outre les statistiques et calculs en tout genre, d’autres éléments se veulent plutôt rassurants quant aux difficultés rencontrées par les Grenats. S’ils n’ont toujours pas gagné en 2012, leurs prestations ne sont pas catastrophiques pour autant. En effet, ils montrent de l’envie sur le terrain et ne baissent pas les bras, même quand la tournure des événements n’est pas à leur avantage. En témoigne la pléiade d’occasions qu’ils se procurent à chaque rencontre. Ces flopées de tentatives, souvent plus nombreuses que celles de leurs adversaires, ne se concrétisent que trop rarement. En dépit de ce manque d’efficacité chronique et de l’absence de réalisme de la formation à la Croix de Lorraine, c’est malgré tout l’une des équipes les plus solides défensivement, avec trente buts encaissés. Cela dit, il est maintenant temps de corriger définitivement les imperfections qui empêchent les Grenats de signer enfin une victoire et d’aller ainsi vers l’avant. « Pour cela nous devrons exprimer nos vraies valeurs, avoir une vraie force de caractère et afficher un mental hors norme, explique Dominique Bijotat. Il faudra également que nous restions concentrés pendant quatre-vingt-dix minutes car aujourd’hui ce n’est pas le cas. Pour ma part je vais apporter un peu de fraîcheur dès le début de la rencontre car j’ai senti qu’il y avait un peu de fatigue après le match de mardi. »

Face à Boulogne, les Messins devront se débarrasser une bonne fois pour toutes de la guigne qui leur colle à la peau depuis le mois de janvier dernier. A neuf journées du clap de fin,  ils devront puiser dans leurs réserves et se remobiliser impérativement, à l’image de ce qu’ils avaient montré lors du sprint final la saison passée. Car tout est encore possible.

FC Metz – US Boulogne CO
Vendredi 30 mars à 20h00
30° journée de Ligue 2
Stade Saint-Symphorien
A suivre en direct et en intégralité à partir de 19h30 sur www.fcmetz.com, Mirabelle TV (commentaires audio) et  D!rect FM 92.8 FM

Voir le groupe messin

ACHETER UNE PLACE POUR LE MATCH METZ - BOULOGNE

A lire également

08Mar2021

Web TV

08/03/2021 Valenciennes - Metz, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite

06Mar2021

Le Match

Jour de premières dans le Nord pour plusieurs de nos Grenats ce samedi ! En marge d’une qualification sur la pelouse de Valenciennes en Coupe de...
Lire la suite