Profitez des soldes !

Aguirre, à point nommé

Le premier but en Ligue 2 du Péruvien Wilmer Aguirre a effacé une première mi-temps mal négociée de la part des Messins. La suite a été bien meilleure, mais ceux-ci n’ont pas réussi à l’emporter et sont désormais à égalité avec Caen.
Partager cet article :

Il ne fallait pas se manquer, ce soir, pour le leader, au stade Dominique Duvauchelle. Alors que les Grenats affrontaient une équipe en proie au doute mais surtout en pleine opération maintien, Caen battait Montpellier et Le Havre Istres. Ainsi les premiers nommés occupaient-ils la première place du championnat de Ligue 2 à la mi-temps. Quand Metz était mené par Créteil, 1-0.

Les Mosellans auraient pu payer encore plus cher leur entame de match sur la pointe des pieds. Face à eux, les hommes d’Artur Jorge ne se posaient pas de question. Et sur l’un des premiers corners de la partie, ils mettaient Christophe Marichez à contribution. Le gardien lorrain détournait le ballon sur sa barre (18°). Timorés, les Messins tentaient bien de répliquer par une frappe lointaine de Julien François (23°). Puis, c’était surtout Laurent Agouazi qui faisait des frayeurs à Trivino de la tête (24°). A la demi-heure, les visiteurs avaient l’occasion de tirer un trait sur ces débuts brouillons. Quand Gueye fut déséquilibré dans la surface cristolienne, obtenant un penalty. Le meilleur buteur de L2 s’avança mais Trivino stoppa sa frappe (34°). Un tournant du match, puisque dans la foulée, une « long ball » du gardien local fut déviée de la tête jusqu’à Pataca, qui ne manqua pas son duel avec Marichez (1-0, 36°).

Blessés, sans doute, dans leur orgueil, les hommes de Francis De Taddeo réagirent. Avant la mi-temps, B. Gueye manqua d’égaliser sur un centre au poil de son homonyme. Puis, passé une dernière occasion cristolienne gâché par Effa au retour des vestiaires, le rapport de forces changea radicalement. De plus en plus fatigués, sans doute en raison des efforts produits en début de partie, les visiteurs perdirent peu à peu le contrôle de la partie. Metz, dans le même sens, se retrouvait peu à peu. C’est le moment que choisit De Taddeo pour lancer Aguirre. Bien lancé par B. Gueye plein axe, le Péruvien fêtait son entrée en marquant son premier but en Ligue 2 (1-1, 67°). La fin de partie fut totalement à l’avantage des Messins. Mais ni Momar N’Diaye, décalé côté gauche (88°), ni Julien Cardy, sur coup-franc (89°), ne parvinrent à tromper un Richard Trivino en bonne forme. Du coup, c’est avec un goût amer que les Messins quittèrent la pelouse de Duvauchelle. L’injustice n’est toutefois pas énorme. Car dans en premier temps, ce furent bien les Cristoliens qui eurent en main les clés de la victoire…

A lire également

25fév2021

Programmation TV

La FFF a communiqué ce jeudi 25 février la programmation TV des 16èmes de finale de la Coupe de France. À cette occasion, les Grenats iront défier le...
Lire la suite

Actualités

Ce jeudi 25 février, à partir 12h45 suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti avant le déplacement aux Girondins de Bordeaux, à l'...
Lire la suite

Web TV

24/02/2021 Joyeux anniversaire Farid ! Toutes les vidéos
Lire la suite