À partir du mercredi 20 janvier, profitez des soldes !

Le Togo en visite

Le FC Metz a reçu dans l’après-midi une visite de la Fédération Togolaise de Football quelques semaines avant la Coupe du Monde. Les Grenats comptent deux ‘éperviers’ dans leurs rangs.
Partager cet article :

Peu sollicité par leur entraîneur tout au long de la saison,
Kossi Agassa et Mamam Cherif Touré le sont en revanche très
régulièrement par la presse. Des journalistes provenant de différents
horizons questionnent tour à tour les deux Messins en vue de la Coupe
du Monde. Pour le Togo, qui n’a jamais inscrit son nom sur la liste
des qualifiés à la phase finale, cette compétition revêt
évidemment une grande importance. Le passage express de Rock Balakiyèm
Gnassingbé, président de la fédération, et Kossivi
Reinhard, son conseiller, en témoigne. Alertés par l’absence
des feuilles de match de leur gardien, ils ont voulu s’assurer de son
état de santé. « Il est l’idole de la jeunesse
de notre pays,
affirme le premier. Chacun sait quel travail il a
accompli pour mener l’équipe nationale en Coupe du Monde. »

Agassa a passé des examens aujourd’hui. Verdict : 48 heures de
repos et un traitement médical qui lui permettront de reprendre progressivement
la semaine prochaine. « Il sera en pleine forme et cela nous rassure.
»


Au delà des rencontres qui les attendent en Allemagne, les dirigeants
africains souhaitent également profiter de leur élan pour faire
avancer le football au sein de leur pays. « Bien sûr, nous
espérons faire les meilleures prestations possibles,
explique
Gnassingbé. Nous devons cette qualification à une bonne
génération de joueurs. Ils ont su travailler ensemble tout en
étant soutenus par le public togolais, qui a très bien suivi
sa formation. Mais cette dynamique ne doit pas s’arrêter au lendemain
de la Coupe du Monde. Il faut que nous puissions nous développer davantage.
»
Un nouveau siège a déjà vu le jour, la prochaine
phase du projet consiste à établir trois centres de formation
(« un à Lomé, un au centre et un à l’extrême
Nord du Togo »
) afin que les jeunes talents soient pris en charge
le plus tôt possible. Le FC Metz, qui a accueilli, entre autres, Djima Oyawolé
ou Emmanuel Adebayor, est bien placé pour savoir qu’il en existe.
« Sheyi ? Il n’y a pas une ville où l’on ne parle
pas de lui. Il ne faut pas y toucher ! »

A lire également

15jan2021

Web TV

La nouvelle Tribune Sud du Stade Saint-Symphorien, un projet soutenu par la Région Grand Est, du Département de la Moselle, de la Ville de Metz ainsi...
Lire la suite

14jan2021

Boutique

Cet hiver, les soldes seront de retour à la Boutique Officielle du Club ! Du 20 janvier au 16 février 2021, profitez de réductions allant de -30% à -...
Lire la suite

Album photos

Réunis ce mercredi au Stade Saint-Symphorien, collectivités locales, partenaires et presse ont pu constater l’avancée des travaux dans l’arène des...
Lire la suite